Entendre les électeurs, refuser les magouilles !

, par mcb

Après les cantonales et avant l’élection de l’exécutif du Conseil général Marie-Christine Burricand et Christian Falconnet ont tenu un point de presse.
L’occasion pour eux d’affirmer leur refus de toute compromission avec la droite et l’extrême droite et de faire part de leurs projets pour les semaines à venir.

Le 29 mars 2011

Après ce renouvellement pour moitié du Conseil général et avant l’élection du Président et de l’exécutif qui auront lieu jeudi après-midi, nous souhaitions donner notre appréciation sur les résultats et notre état d’esprit quant à l’avenir.

Pour nous bien sur, l’élément essentiel de cette élection, c’est l’abstention record au premier comme au second tour, dans une élection qui concernait pourtant la vie quotidienne des français de par les compétences des départements. Une abstention qui interdit toute autosatisfaction, qui interroge tous les partis et les élus et qui témoigne de la crise de notre système politique. Les citoyens en ont assez, ils doutent de plus en plus de la capacité des politiques à répondre aux problèmes posés.

Les résultats du Front national trouvent eux aussi racine dans la crise sociale et politique. Sarkozy et la droite en désignant des boucs émissaires n’ont fait que renforcer l’extrême-droite. C’est un vote de colère mais aussi de peur face à la gravité de la situation, un vote de repli. Ce qui nous inquiète le plus dans le vote Front national, c’est sa banalisation, la porosité qui s’installe entre l’électorat Fn et une partie de l’électorat de droite. Il y a des élus de droite au Conseil général qui n’ont pas appelé à battre le FN ce qui était une forme d’appel aux électeurs du Front national.

Nous nous réjouïssons bien sur de la réélection de Martial Passi dans le canton de Givors et des bons résultats d’ensemble des candidats communistes, résultats qui pèsent pour nous pour une candidature communiste aux présidentielles.

Certains annonçaient que le conseil général basculerait à gauche. Ce n’est pas ce qui s’est passé malheureusement. Il faut se rappeler que le découpage des cantons a été fait pour la droite et que la barre des 12, 5% pour être au second tour ne favorise pas les changements de majorité.

Les forces de gauche devront réfléchir à leurs propres responsabilités dans cette affaire. Le Parti socialiste a souvent été très consensuel au Conseil général face à une droite qui avançait masquée. Cela n’a surement pas aidé les électeurs à se mobiliser ! De quel poids ont pesé des projets imposés au forceps comme le grand stade dans la perte du canton de Meyzieu, ce sont des questions qui méritent d’être posées.

Les grandes maneuvres de Gérard Collomb, prêts à s’entendre avec une partie de la droite pour gérer le Conseil général, sur le modèle de la Courly, brouillent encore plus les repères, d’autant que le contenu de ce que serait une politique de gauche n’est pas abordé. Est-ce sur ce modèle que le Parti socialiste veut préparer les élections présidentielles ?

Nous sommes quant à nous plus que jamais dans l’opposition à la droite pour défendre les intérêts de nos populations et faire avancer les projets dont les habitants ont besoin, avec la volonté de redonner du sens à la politique, loin des combines d’appareil.

Nous allons nous accrocher sur plusieurs dossiers, certains d’envergure nationale.

Ainsi, nous allons tout faire pour empêcher la réforme des collectivités territoriales de se mettre en place parce qu’elle vise à livrer des pans entiers du service public au privé, qu’elle ligote les communes et les départements et qu’elle éloignera encore plus les élus des citoyens, tout le contraire de ce qu’il faut !

Nous allons aussi défendre le droit à vieillir dans la dignité. Avec la réforme de la dépendance, ce sont les familles qui vont payer pour les anciens pour le plus grand bénéfice des assurances privées. C’est un véritable racket sur les personnes âgées qui s’annonce.
Nous proposons au contraire que la dépendance soit assurée par la sécurité sociale. C’est possible si on taxe les revenus financiers et si on augmente les cotisations patronales.

Sur le Rsa, nous serons très attentifs à ce que les droits des bénéficiares soient respectés et que l’insertion ne soit pas livré au privé et aux agences intérim.

Quant aux fonds sociaux pour les dettes de loyers et d’énergie, l’état doit assumer ses responsabilités. Son désengagement se poursuit et dans le Rhône la réponse trouvée par le Conseil Général, ce sont des conditions d’octroi de ces aides toujours plus rigoureuses alors que le nombre de familles touchées par les expulsions et les coupures ne cesse d’augmenter. Il faut des moyens, un plan Orsec pour lutter contre la misère et ces conséquences

Plus localement, nous voulons faire avancer les dossiers de réhabilitation lourde des collèges Aragon et Paul Eluard, la réhabilitation de la SEGPA de Triolet, des mesures de respect et d’équité pour nos collégiens et leur famille.
L’unité territoriale nord est en construction à Parilly tandis qu’une nouvelle Maison du département devrait voir le jour aux Minguettes, à Cachin. Nous nous en réjouïssons. Mais cela ne doit pas servir de prétexte à un affaiblissement de la proximité. Nous sommes très vigilants quant à l’existence de la MDR Max Barel ainsi qu’au droit pour chaque usager de trouver tous les services dans un lieu unique.

De la même manière, nous avons constaté que malgré les efforts des équipes, les économies sur le personnel rejaillissaient sur l’accueil des usagers ou le traitement des dossiers. Nous ne laisserons pas faire.

Dans la situation présente, marquée par une crise de confiance envers les politiques, il est important de resserrer les liens avec la population, de travailler dans la proximité pour aller à des projets et batailles partagées.
Dans cet esprit, nous allons organiser en mai des assemblées de canton où seront invités largement tous ceux qui ont à voir avec le conseil général(parents d’éleves, membres CA de collèges, tissu associatif, associations d’insertion, forces syndicales…) ainsi que la population.

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.