Roger N’Zembele libéré

, par mcb

Ce père de famille avait été placé en centre de rétention le 28 avril. La mobilisation a permis sa libération. Maintenant, il faut obtenir sa régularisation.

Roger N’Zembele a été arrêté chez lui le 28 mars au matin.

Son crime : refugié politique, il n’a pas obtenu ses papiers.

Sur le quartier Léo Lagrange, où il vit avec sa compagne et leurs trois enfants, il est bien connu et apprécié. C’est un papa attentionné qui participe à la vie de l’école.

Rien d’étonnant donc à ce que les enseignants et les habitants se soient mobilisés, soutenus par le Réseau Education Sans Frontière et les élus de Vénissieux qui sont très vite intervenus auprès du Préfet.

Le 21 avril, la bonne nouvelle tombait : Roger était libéré.

Mais la lutte continue. Pour que cette famille muisse mener une vie normale, Roger doit être régularisé.

Marie-Christine Burricand et Christian Falconnet sont donc intervenus de nouveau auprès du Préfet !

Mais l’essentiel pour gagner, ce sera la mobilisation autour de Roger...

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.