L’exclusion ne doit plus tuer !

, par mcb

Déclaration des conseillers généraux communistes, Marie-Christine BURRICAND et Christian FALCONNET, suite aux décès de trois personnes dans l’incendie d’une usine désaffectée.

13 mai 2013

DECLARATION

Nous avons appris avec colère et effroi le décès de deux femmes et un enfant dans l’incendie qui a ravagé une usine désaffectée dans laquelle environ 200 familles Roms avaient trouvé refuge.

Ce bilan déjà trop lourd est pour l’instant provisoire.

Depuis plusieurs années, nous interpellons Monsieur le Préfet et le Gouvernement quant aux conditions d’accueils et de vie des populations Roms en France et dans le Département.

Ces familles ne trouvent pas d’accueils décents et sont donc contraintes de se réfugier dans différents lieux désaffectés qui deviennent les bidonvilles du 21e siècle.

Comment s’étonner que des familles ne disposant pas de chauffage ni d’électricité, recourent à des moyens précaires pour s’éclairer et se chauffer ?
Bouteilles de gaz, bougies, feux de bois, tout ceci représente un danger potentiel.

L’extrême précarité devient mortelle.

Il n’est plus temps de s’étonner, s’émouvoir ne suffit pas, et les pouvoirs publics n’ont que trop perdu de temps, il est urgent d’agir et de proposer des solutions d’hébergement dignes et décentes.

Nous dénonçons ces trois morts de trop qui aurait pu être évitées.

A quand des solutions dignes de ce nom et de notre siècle ?

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.