Revenu de solidarité active : le gouvernement récidive !

, par mcb

Marie-Christine BURRICAND, Conseillère générale du canton de Vénissieux Sud,
Christian FALCONNET, Conseiller général du canton de Vénissieux Nord, réagissent aux propos de Marc-Philippe Daubresse, secrétaire général adjoint de l’UMP sur le RSA.

Marc-Philippe Daubresse, secrétaire général adjoint de l’UMP et Ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives entre avril et novembre 2010, a remis au Président de la République un rapport portant sur le RSA.

Ce rapport, après les déclarations scandaleuses de Laurent Wauquiez sur le prétendu « Cancer de l’assistanat » cet été, s’acharne de nouveau à pointer du doigt les allocataires du RSA, « fraudeurs potentiels abusant de la solidarité nationale ». Une fois de plus, il s’agit de stigmatiser une partie de la population exclue de l’emploi pour diviser et masquer les responsabilités gouvernementales quant à l’emploi et à l’état de la société.

Faut-il rappeler que le montant du RSA pour une personne seule est de 411 euros par mois ? Un chiffre à mettre en parallèle avec les milliards rendus aux riches avec la réforme de l’ISF.

Les bénéficiaires du RSA ne sont ni des fraudeurs, ni des assistés. Ils font les frais des politiques injustes menées ces dernières années qui détruisent l’emploi, le pouvoir d’achat et les solidarités.

Arrivant au moment où de nouvelles mesures d’austérité sont annoncées par le gouvernement, épargnant encore les contribuables les plus aisés, les propositions de l’UMP sur le RSA, et notamment l’instauration d’une forme de travail obligatoire, illustrent la volonté de ce gouvernement de jouer contre l’emploi stable et les salaires et de précariser toujours plus le monde du travail.

Incapable d’infléchir l’évolution du chômage, le parti du pouvoir préfère s’en prendre aux plus pauvres plutôt que d’instaurer une autre répartition des richesses et une réelle politique de l’emploi.

Les allocataires du RSA n’ont pas besoin de travail obligatoire une journée par semaine, mais de véritables emplois à temps plein, correctement rémunérés.

Plus que jamais, nous sommes mobilisés pour empêcher ces mauvais coups contre la solidarité et l’emploi.

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.