Le mouvement des TCL : Une grève légitime

, par mcb

Lors de la séance du 2 octobre 2009, MIchel MERCIER a donné la parole à Bernard Rivalta pour faire le point de la situation aux TCL.
Marie-Christine BURRICAND est intervenue pour le groupe communiste.

Monsieur le Président, Chers collègues,

Permettez-moi tout d’abord de rappeler les difficultés que rencontrent les élus locaux pour développer le service public au niveau nécessaire dans une situation d’étranglement financier des collectivités locales suite à la politique gouvernementale. Quant aux conseils de Mr PERBEN, qu’il les applique au gouvernement de ses amis de l’UMP.

La grève des salariés de TCL a pour origine la décision prise par Kéolis, gestionnaire de droit privé du réseau public TCL, de remettre à plat l’ensemble des acquis sociaux au prétexte d’une modernisation sociale de l’entreprise qui ne peut se justifier par les nécessaires adaptations du service public.
Et ce dans une situation politique et sociale marquée par la mise en cause des acquis sociaux, des services publics, du statut des fonctionnaires.
Qui peut s’étonner que les agents n’acceptent pas une aussi importante remise en cause de leurs acquis sociaux ?
Le doute est permis sur la volonté réelle de dialogue de Kéolis et sa détermination à éviter le durcissement du conflit.
Dans cet esprit, nous nous opposons à toute mise à l’index facile de salariés qui font un travail de haute responsabilité, important pour la qualité de la vie dans l’agglomération.
Il ne faut pas compter sur nous pour opposer les victimes de la crise entre elles, les usagers et les chauffeurs.

Enfin, pas d’amalgames ! Toute la lumière doit être faite sur l’incendie criminel du dépôt de Perrache, que nous condamnons.
Il est urgent que Kéolis créé les conditions d’une réelle négociation qui permette de sortir par le haut de ce conflit, dans l’intérêt du service public.

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.