RSA jeune : intervention de Marie-Christine BURRICAND

, par mcb

Ce vendredi 23 juillet, Marie-Christine BURRICAND intervenait pour le groupe communiste au Conseil Général au sujet du RSA jeune

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,

Nous souhaitons à l’occasion de ce rapport vous faire part de nos réserves importantes quant au RSA jeune qu’il nous est demandé de mettre en oeuvre à partir de septembre 2010, réserves qui nous conduiront à ne pas voter l’ensemble du rapport sur le RSA, à moins que le vote sur le RSA jeune soit séparé.

Cette mesure de RSA jeunes avait été annoncée dès septembre 2009 par le Président Sarkozy, présentée comme une mesure phare démonstratrice de la volonté du gouvernement de « s’occuper des jeunes ».
Hélas, la montagne accouche d’une souris, voire même enfonce un peu plus les jeunes dans la précarité.

Les chiffres sont explicites : 250 millions pour le RSA jeune, 100 milliards pour les banques.
Les 8 millions de 16/25 ans paient un lourd tribut à la crise avec un taux de chômage qui avoisine les 25%. 20% d’entre eux vivent en-dessous du seuil de pauvreté.

La loi prévoit que pour bénéficier du RSA, les jeunes devront avoir exercé une activité salariée de 3214 h dans les trois dernières années, soit quasiment deux ans de travail.

C’est dire que la très grande majorité des 18-25 ans ne bénéficieront pas de cette mesure. D’ailleurs, dans ce rapport, vous évaluez à 160 000 le nombre de jeunes concernés au plan national.
Qui plus est, nos critiques de fond sur le RSA demeurent et sont même renforcés quand il s’agit des jeunes. Faut-il vraiment que les jeunes passent par ce piège à précarité alors qu’ils auraient besoin de formations qualifiantes, d’apprentissage, d’école de la seconde chance et surtout de contrats à durée indéterminée.

Je vous rappelle Mr le Président et chers collègues que les communistes se prononcent pour une allocation d’autonomie pour les jeunes !

Avec ce RSA jeunes, le gouvernement cherche à donner à moindre frais l’impression qu’il s’occupe des jeunes.
Cela ne trompe personne.
Nous ne doutons pas que la réalité le rappellera à l’ordre.

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.