La lettre des conseillers généraux de Vénissieux

, par mcb

Editorial

La situation de la Grèce montre le vrai visage de la
construction européenne, celui du business, de la
finance, de la spéculation, le pillage organisé des
richesses des nations et des peuples contre leur souveraineté.
Le gouvernement de Nicolas Sarkozy s’inscrit dans la
même logique : imposer des sacrifices supplémentaires
au peuple pour mieux servir les spéculateurs et
autres grosses fortunes.

Voilà la raison de sa nouvelle attaque contre la retraite,
déjà largement mise à mal en 2003 par François Fillon
aujourd’hui Premier ministre de Sarkozy.
Rien d’étonnant qu’il s’en prenne en même temps
aux services publics -école, poste, hôpital- que le
capital voudrait bien récupérer pour faire de l’argent.
Les collectivités locales -commune, département,
région- constituent des freins aux appétits des financiers.
Avec la réforme des collectivités locales, le gouvernement
tente de ligoter et même de liquider cet
héritage républicain qui le dérange pour marchandiser
toute la société et donner ainsi satisfaction à
Bruxelles.

Michel Mercier, ministre président, accompagne
voire anticipe ses mauvaises mesures.
La réduction des dépenses publiques, il connaît.
Ce sont les travaux du collège Aragon qui sont
repoussés aux calendes ou bien le refus d’augmenter
la subvention de fonctionnement de la Solidage
quitte à en faire un des établissements les plus mal
dotés du département et à provoquer la colère des
personnels et des familles de résidents…

Concernant l’insertion des bénéficiaires du RSA,
l’heure est là aussi aux économies : les moyens pour
suivre l’ensemble des bénéficiaires dans leur parcours
d’insertion ne sont pas au rendez-vous tandis que la
culpabilisation de ceux qui survivent avec les minima
sociaux ne cesse d’augmenter.

les licenciements et le chômage grimpent mais
les fonds sociaux permettant de venir en aide aux
personnes en difficultés pour payer le loyer, le gaz ou
l’électricité stagnent et sont épuisés bien trop tôt...
Combien de familles se retrouvent ainsi confrontées
aux expulsions et coupures d’énergies !

Pourtant, le refus des sacrifices populaires s’exprime
de plus en plus largement : 350 000 personnes dans
la rue pour défendre la retraite le 1er mai, une mobilisation
sans précédent au tribunal administratif le
12 avril pour soutenir les arrêtés anti-expulsions et
coupures des maires de Vaulx en Velin et Vénissieux.
Plus de 90% des enseignants des collèges Eluard et
Triolet, soutenus par les parents d’élèves, ont fait
une journée de grève pour obtenir des moyens supplémentaires.
Débrayages et manifestations aussi pour les salariés
de Bosch dont l’emploi est menacé.

Et déjà près de 400 vénissians réunis dans les différentes
rencontres d’information et de mobilisation
contre la réforme des collectivités territoriales.
Plus que jamais, au Conseil Général comme dans le
quotidien de nos cantons, nous sommes déterminés
à agir avec vous pour empêcher les mauvais coups
et pour plus de justice sociale !

- Marie-Christine BURRICAND
Conseillère Générale canton sud
- Christian FALCONNET Conseiller Général canton nord

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.