Blog de Marie-Christine Burricand - commentaires Et si on commençait par la nation ? 2013-12-30T11:56:01Z http://mcb.venissieux.org/parti-communiste-francais/faire-vivre-et-renforcer-le-pcf/interventions-au-conseil-national/article/et-si-on-commencait-par-la-nation#comment62 2013-12-30T11:56:01Z <p>La manière dont la question est posée ma parait très pertinente car c'est bien la question de la Nation qui à est remise en cause à travers la politique de l'Union Européenne. Il semblerait que l'idée de Nation soit pour certains, révolue et liée aux nationalistes du type Le penniste. Mais lorsque ce sont les communistes qui prônent la Nation, il s'agit de bien autre chose qu'un repli sur soi comme le prétendent leurs détracteurs. La nation c'est ce qui fonde le peuple, c'est l'Etat et j'ajouterai l'Etat souverain. Ce qui nous amène à entrer dans le coeur du débat. Le nivellement par le bas que l'Union Européenne impose aux peuples et sa politique prédatrice est le capitalisme mis à nu. On ne peut pas socialiser l'Europe parce qu'elle est avant tout capitaliste et qu'elle manipule les peuples qui ont acquis dans leur passé des droits qu'elle même réprouve au nom de la sacro sainte économie libérale. Si cela était possible de rendre cette Europe "sociale" alors pourquoi ne serait il pas possible de changer la politique de la France ? Mais l'Europe arrose de sa manne généreuse bien des organismes et associations de ses pays membres afin de les acheter à moindre prix puisque cet argent est celui des peuples eux mêmes et celui du fruit des travailleurs.</p> <p>Il importe d'associer l'idée de nation (et de nationalisation) à celle d'internationalisme afin de bien montrer que l'on peut vouloir la pleine souveraineté de notre peuple et en même temps souhaiter l'échange avec les autres nations.<br class="autobr" /> Il y a là un véritable défi qui consiste à démontrer l'erreur qui est de croire que l'Europe peut être sociale tout en étant capitaliste à son plus haut niveau d'intervention sur les peuples.</p> En janvier, je serai présente - contact 2013-03-04T09:29:22Z http://mcb.venissieux.org/conseil-general/rencontrer-votre-conseillere/article/en-janvier-je-serai-presente#comment43 2013-03-04T09:29:22Z <p>bonjour, je souhaiterai prendre contact avec vous dans le cadre d'un reportage pour la Gazette des communes sur la gestion des emprunts toxiques. pouvez-vous me donner un numéro de téléphone auquel vous joindre ou m'appeler au 06 78 58 49 06 ?<br class="autobr" /> cdt<br class="autobr" /> fabienne Proux</p> Bouclage du périphérique : pourquoi je me suis abstenue sur l'avis du Sytral. 2013-01-01T13:13:58Z http://mcb.venissieux.org/dans-le-monde/article/bouclage-du-peripherique-pourquoi#comment41 2013-01-01T13:13:58Z <p>Bravo ; j'approuve votre analyse ; tout comme celle de DARLY (Asso de liaison et de coordination / “Se Déplacer Autrement en Région Lyonnaise”) qui a rédigé une excellente contribution à la mise en débat public du projet de l'ex-TOP. Ce projet va engouffrer les ressources des finances publiques au détriment de la saine future et prévisionnelle gestion du réseau SYTRAL.<br class="autobr" /> Cette contribution est soutenue par celle du MNLE69 pour un transport durable et économe en gaz de serre sur l'agglo lyonnaise ...</p> Collomb et Mercier, au secours du gouvernement, sacrifient le Département 2012-12-26T04:54:35Z http://mcb.venissieux.org/dans-le-monde/article/collomb-et-mercier-au-secours-du#comment39 2012-12-26T04:54:35Z <p>Quelle rigueur ?Bayrou fait une liste mixte e0 Pau. Il y aura des ratelimenls de premier tour dans des dizaines de villes dont Montpellier, Nice, Dijon, Grenoble et bien sfbr Bordeaux et parfois e0 gauche, parfois e0 droite. A Paris la liste de Marielle n'est pas boucle9e et elle a de9je0 annonce9 qu'elle irait vers Delanoe.Quant e0 ceux qui disent que les prochains e9lus auront e9te9 e0 la soupe , je les prierai d'eatre un peu moins he2tifs dans leurs jugements. Ce gens ont e9te9 fide8les pendant 20 ans, ils ne sont pas partis en 1997, ils ne sont pas partis en 2002 et ils ne sont pas partis en 2007 ! Et ils seront le0, pre9sents en tant qu'e9lus de9mocrates alors que la strate9gie d'inde9pendance absolue n'apportait que la mort pour rien.J'ai de9je0 entendu que ceux qui se pre9tendent plus de9mocrates que les de9mocrates annoncent de9je0 vouloir briguer la fe9de9rations, ils ont empeache9 les listes officielles de se cre9er et ont pre9sente9 les leurs avant meame d'avoir une quelconque le9gitimite9. J'avoue en avoir marre de refaire les meames de9bats qu'au PS entre ceux qui veulent tout tout de suite et ceux qui sont un peu plus mesure9s, tout e7a parce que des fanatiques suiveurs de Bayrou n'ont aucun sens politique et se font manipule9s par des opportunistes.On va encore tente9 d'organiser ce Mouvement mais franchement c'est e0 de9sespe9rer.</p> MERCIER COLLOMB : BISBILLES ÉLECTORALISTES 2012-12-26T01:43:57Z http://mcb.venissieux.org/conseil-general/declarations/article/mercier-collomb-bisbilles#comment37 2012-12-26T01:43:57Z <p>COMMUNIQUE DE LA LISTE AUDACES 4b0Nous nous fe9licitons du tre8s bon score d'AUDACES dans le 4b0 arrondissement (8,23%), lageemrnt supe9rieur e0 celui du MODEM malgre9 le battage me9diatique autour de ce parti et le peu d'audience me9diatique accorde9e e0 notre liste.Nous regrettons qu' AUDACES, 3b0 force politique de l'arrondissement, ne soit pas repre9sente9 au conseil d'arrondissement dans la mesure of9 la liste Bolliet s'est de9libe9re9ment tourne9e vers le centre et le centre-droit.Par ce bon re9sultat, nous avons fait la preuve qu'il existe une attente d'une politique en rupture avec l'accompagnement du libe9ralisme. Ce re9sultat est la continuation d'un mouvement amorce9 lors des municipales de 2001 qui s'est prolonge9 dans les collectifs anti-libe9raux et dans les diverses luttes locales (Villa Chazie8re, Esprit Canut, parking du Gros-Caillou, etc).Cette victoire ouvre des perspectives pour la suite : au-dele0 des e9lections, nous avons l'ambition de rassembler les militants de gauche qui ne se reconnaissent plus dans la de9rive droitie8re des listes Aimer Lyon et les citoyens abstentionnistes par de9couragement.Nous appelons toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans notre projet e0 nous rejoindre dans la dynamique AUDACES pour construire ensemble une ve9ritable alternative e0 gauche</p> Mettons la barre au bon niveau, celui des exigences sociales et politiques, du combat nécessaire face au capitalisme 2012-05-17T14:53:43Z http://mcb.venissieux.org/parti-communiste-francais/faire-vivre-et-renforcer-le-pcf/article/mettons-la-barre-au-bon-niveau#comment30 2012-05-17T14:53:43Z <p>Chère M-C Burricand,</p> <p>Je viens vous remercier pour le commentaire que vous avez fait de mon texte paru sur le site de Réveil Communiste. Mais surtout, après lecture de votre intervention "Mettons la barre...", je viens vous dire mon accord complet avec ce que vous exprimez. La lutte contre le FN n'est pas un problème moral. Il faut éviter d'avoir des illusions sur les dirigeants du PS. Réintroduire la nation dans les préoccupations centrales des communistes, se donner l'objectif du socialisme et non l'objectif du Front de gauche, etc. Je ne vais pas reprendre toutes vos petites phrases pleines de contenu politique et de bon sens, puisque cela n'était qu'une introduction à la discussion. Il y a certainement eu d'autres "petites phrases" importantes. Je vais seulement poser deux ou trois questions, pour indiquer une ligne de réflexion.</p> <p>En effet, vous indiquez la tenue d'assises du communisme en fin d'année 2012. Je vais vous dire :1) quelles questions je me pose ? C'est juste un témoignage. 2) Comment je comprends, compte tenu de ce que je suis professionnellement, cette initiative ?</p> <p>Quelles questions ?</p> <p>1) Comment réaliser l'unité du Parti communiste ? 2) Comment unifier la classe ouvrière et ce faisant unifier son combat avec d'autres catégories sociales ? 3) Comment unifier le combat des forces radicales d'Europe ? Comment situer l'action des communistes français dans le monde ? Et tout cela pour quels objectifs ?</p> <p>Explorer les quatre dimensions de l'unité politique avec l'objectif du socialisme.</p> <p>Ces questions diffèrent, selon moi, de la stratégie de la mouche du coche qui est celle en cours chez les "managers" du PCF. Cette stratégie est vouée à l'échec. L'épisode Mélenchon, si les choses restent politiquement en l'état, ne débouchera pas, je le crains. Mélenchon, c'est, en profondeur selon moi, au plan de la réalité sociale, l'expression de la crise du capitalisme mondialisé, et au plan idéologique un coup journalistique en même temps qu'un coup de bol. Pierre Laurent m'apparaît davantage aujourd'hui comme le directeur de journal qu'il fut (un faiseur de coups) que comme un homme politique doté de la hauteur de vue et de la continuité de vue que commanderait sa fonction.</p> <p>Derrière chacune de ces questions, il y en a d'autres, évidemment. Mais pour être un peu sérieux, je vais chercher à vous dire en trois mots, ce que je vois d'essentiel derrière ces quatre questions.</p> <p>a) Unifier le Parti communiste, ses militants, redonner confiance à cette organisation par elle-même et pour elle-même. Oui car sinon, il n'y a pas de changements, c'est l'évidence. J'enfonce une porte ouverte.</p> <p>Mais chacun, chacune a sa petite idée. Et puis, il y les forces d'inertie, celles, ceux qui votent "pour" et qui font que, par exemple, Pierre Laurent dirige encore le PCF alors qu'il n'y croit plus.</p> <p>Il faut passer à la vitesse supérieure. C'est ce que je comprends de votre message. Mais il faut également trouver les objectifs et la méthode. Il y a deux thèmes majeurs dans ce que vous dites et qui, à mon avis, devraient être les leviers de cette unification : la nation et l'Europe.</p> <p>Il y a des avis nombreux et contradictoires sur ce que les communistes doivent faire sur l'Europe . Il conviendrait de décider sur la base d'un processus réellement démocratique quelle est la position communiste sur ces thèmes. J'ai une opinion sur ces questions. Mais je serais prêt à défendre une opinion totalement différente de la mienne si je savais qu'elle a été prise démocratiquement.</p> <p>b) Unifier la classe ouvrière, unifier les classes populaires. comme le suggère votre courte intervention, le PCF devrait prendre une mesure plus exacte de ce qu'est le danger de l'extrême-droite populaire ; il y aurait, derrière cette stratégie d'unification différents processus à mettre en oeuvre, différentes questions à soulever concrètement. par exemple, qu'est-ce que le combat national ? Qu'est-ce que la politique industrielle envisagée (et cela concrètement, pas comme slogan électoral) ? Quelle politique de développement des activités autres qu'industrielles ? Car il s'agit d'unfier le combat de la classe ouvrière et celui des autres catégories sociales.</p> <p>c) Unifier les forces politiques radicales européennes ? La question est plus facile à poser sans doute que d'y répondre. Mais on ne se pose que les questions auxquelles on peut répondre.</p> <p>d) Unifier le combat mondial. Là encore, il y a bien des aspects à envisager. je ne sais pas quel est l'état de la réflexion des managers du PCF sur ces problèmes. Ce que je sais c'est que la position du PCF sur le PC Chinois et les Chinois en général était loin d'être satisfaisante. Mais il n'y a pas que la Chine.</p> <p>2) Comment contribuer microinfinitésimalement à ce mouvement ? Je dis "microinfini-tésimalement" car je suis un lambda.</p> <p>Mais je n'ai pas honte d'être un travailleur intellectuel en même temps qu'une personne qui réfléchit sur les problèmes de son époque. C'est mon métier. Et puis, je suis aussi un communiste. Enfin, notre époque commande, à mon avis, la jonction étroite de la production classique, des sciences et des arts. Voilà une façon de résumer "la révolution de notre temps".</p> <p>C'est dire que, à mon avis, les assises dont vous parlez, Marie-Christine, bénéficieraient vraisemblablement de contributions explicites non seulement d'ouvriers et d'employés de ce pays mais également de savants, d'artistes, de médecins, d'enseignants, de fonctionnaires, qui apporteraient leur contribution en tant que communistes à la réflexion que vous envisagez de développer. Je crois même que mettre en discussion les éventuelles grandes contradictions entre ces diverses aspirations pourrait être stimulant. C'est un point de vue.</p> <p>J'appartiens à une section dont "le chef" n'a qu'un mot à la bouche et c'est le mot "action". Au début, quand je lisais les petites puces que publie l'Huma après chaque CN, et que voulais m'informer sur son intervention, je me demandais : "Ah ! cette fois, va-t-il parler d'action ?". Maintenant, je ne me pose même plus la question. Je me demande seulement si le mot action va apparaître, un fois, deux fois, trois fois, davantage. C'est du baratin sans substance.</p> <p>En fait, ce camarade, et celles et ceux qui l'approuvent ont raison en ce sens que l'action, cela va de soi, ne peut être repoussée ad vitam aeternam sous prétexte qu'il faut débattre. Un parti qui ne ferait que débattre serait un parti vide. Mais à côté de l'action, il y a la recherche, qui elle, à mon avis, doit être permanente, à tous les niveaux.</p> <p>J'en ai terminé. Je suis presque certain qu'il y aurait des communistes, chercheurs, savants, artistes, intellos de toutes espèces, prêts à prendre part au combat politique que vous menez à condition qu'ils, elles y soient conduits de manière explicite, sans complexe, sans esprit de donneurs de leçons cela va de soi, mais à part entière et pour elles-mêmes, pour eux-mêmes. c'est une façon, selon moi, de concevoir l'unité du peuple de France de manière différente de la façon dont elle fut peut-être pensée à l'époque du Programme commun des âges farouches.</p> <p>Fraternelles salutations.</p> <p>Jean-Claude delaunay</p> Mieux connaître votre conseillère générale 2010-10-30T15:48:55Z http://mcb.venissieux.org/biographie/article/mieux-connaitre-votre-conseillere#comment6 2010-10-30T15:48:55Z <p>Bonjour Marie Christine,<br class="autobr" /> au détour d'un article du Monde.fr, je tombe sur ton nom comme organisatrice d'une collecte pour les grévistes...<br class="autobr" /> Je profite d'un week-end en Ardèche (nous y avons une maison dans un petit village, Saint Jean de Pourcharesse) mais comme il pleut comme vache qui pisse, on fait du livres/cheminée/ordi... au lieu de faire chataignes/champignons.<br class="autobr" /> J'espère que Pierre Alain t'a transmis ma bise de la fête de l'huma... sinon, la voilà avec celle de christine.<br class="autobr" /> Comme l'ardèche c'est pas si loin que cela de Vénissieux, vous pourriez peut-être venir nous voir un week-end de printemps ou lors de vacances...<br class="autobr" /> en tous cas, tu peux me joindre sur huet.sylvestre@wanadoo.fr<br class="autobr" /> Bises<br class="autobr" /> Sylvestre</p>