Intervention de Marie-Christine Burricand au Conseil National des 27 et 28 mars - commentaires