L'AFPA malade de la marchandisation de la formation - commentaires