Gérard Collomb, le frondeur de droite du PS !

, par mcb

On connaissait les frondeurs de gauche du PS,en désaccord -timide- avec la politique gouvernementale.

Gérard Collomb incarne un nouveau genre, le frondeur de droite.
Dans une interview à" l’Usine Nouvelle", le Président et Maire de Lyon s’en prend au CDI avec des propositions qui rempliront de joie ceux qui veulent précariser un peu plus les salariés : "Sur le CDD, ce serait bien d’avoir une période plus ample. Pour le CDI, on pourrait imaginer plus de flexibilité au début du contrat. Le contrat serait signé avec une période d’essai de deux ou trois ans, par exemple, pour que l’entrepreneur évalue le salarié et l’évolution de l’activité."

Un peu plus loin le journaliste l’interroge :" Les patrons ont décrété une semaine de mobilisation qu’ils vont lancer, début décembre, à Lyon. Les soutenez-vous ? "

Gérard Collomb répond :
"Ils viennent de nouveau ici, comme l’an passé. Il faut leur dire qu’ils peuvent aussi aller ailleurs [rires], ils ne sont pas obligés de toujours venir à Lyon… C’est évidemment une position difficile pour moi, mais je comprends ce qu’ils disent. Les patrons se demandent si le gouvernement ne va pas changer de pied. J’entends d’autant mieux que le même problème se pose pour les collectivités locales."

On ne peut mieux dire quant aux objectifs de la future Métropole qu’il situe ainsi du même côté que la bataille du patronat pour effacer les acquis populaires.
Remarquons la pointe d’inquiétude chez le Président du Grand Lyon quant à la réforme institutionnelle de plus en plus contestée.

Mais ces déclarations ne sont pas une surprise. Il y a quelques semaines, Gérard Collomb affirmait :"Dans 30 ans la Métropole ce sera Lyon", précisant ainsi sa vision des communes qu’il entend voir disparaître.

Et c’est bien avec un très grand nombre de voix d’élus de droite, de l’UDI à l’UMP, qu’il a été élu président du Grand LYON.

Le groupe communiste au Grand Lyon a affirmé son autonomie par rapport au Président et PS. Nous nous prononçons en fonction des intérêts de la population et des dossiers, sans allégeance obligée, en défendant notre propre vision d’une Métropole fondée sur l’intercommunalité et les communes : sans allégeance aucune à l’exécutif. Cela fait du bien et va continuer !

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.